MĂ©diation sociale

Les médiateurs sociaux doivent se conformer dans leur intervention à un certain nombre de règles juridiques et déontologiques établissant les droits, les devoirs et les conduites à tenir dans le cadre de leurs missions.


Le mĂ©diateur social s’engage Ă :

Neutralité

  • Conserver sa neutralitĂ© dans son apprĂ©hension des personnes et des situations.
  • Rester impartial dans son analyse des Ă©vĂ©nements et dans ses nĂ©gociations en se basant sur l’objectivitĂ© des faits.
  • Appliquer un principe de « libre-coopĂ©ration » dans ses interventions : proposer et non imposer.

Calme et Écoute

  • Apporter par un sens du dialogue et de l’écoute une prĂ©sence rassurante et cordiale dans le calme et l’apaisement (communication verbale).
  • Apporter par sa posture et son positionnement une prĂ©sence apaisante et dissuasive (communication non-verbale).

Respect

  • Respecter les biens mis Ă  sa disposition par l’association et les biens appartenant Ă  un tiers ou Ă  la collectivitĂ©.
  • Respecter les personnes sans porter de jugement personnel dans ses pratiques et dans l’analyse de ses pratiques.

Confidentialité

  • Assurer l’anonymat dans le traitement des informations recueillies sur le terrain.
  • Assurer la confidentialitĂ© des informations recueillies sur le terrain.

Sécurité

  • Alerter – PrĂ©venir – Secourir, en cas d’urgences.
  • Veiller Ă  la sĂ©curitĂ© du public mais pareillement la sĂ©curitĂ© de son Ă©quipe et par lĂ  mĂŞme du dispositif duquel il dĂ©pend par la concertation et l’analyse des pratiques.

Partenariat

  • DĂ©velopper ses interventions en partenariat avec les autres acteurs sociaux et institutionnels prĂ©sents sur son territoire d’intervention.
  • Enrichir par la concertation et la complĂ©mentaritĂ© le rĂ©seau de l’association dans un objectif de DĂ©veloppement Social et Territorial.
  • Passer le relais Ă  ses partenaires pour toutes les situations requĂ©rant les compĂ©tences d’un professionnel qualifiĂ©.